La maison de ventes aux enchères Aguttes a choisi ce fabuleux lieu patrimonial de Neuilly pour y organiser des ventes aux enchères exceptionnelles. C’est aussi une façon originale pour les passionnés et les curieux de découvrir ce lieu hors du commun.

 

Des ventes aux enchères dans un lieu d’exception

Associer culture et enchères, telle est la volonté du commissaire-priseur Claude Aguttes, Président de la société éponyme. Depuis avril 2017, la maison organise au sein de l’Hôtel Arturo Lopez des ventes aux enchères qui s’intègrent parfaitement à l’esprit du lieu.

« C’est précisément cette double ouverture au grand public et aux collectionneurs qui nous motive dans ce projet : nous souhaitons intéresser un large public aux enchères et à la collection. Ainsi, ce lieu magnifique vous est exceptionnellement ouvert et vous pouvez le visiter entièrement remeublé avec les lots de Mobilier et Objets d’art du catalogue de vente qui donnent un cachet unique aux expositions publiques », précise Claude Aguttes.

Face au succès rencontré, la société de ventes aux enchères a décidé de pérenniser les événements.

 

Un hommage à l’Ancien

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, la maison Aguttes a mis en scène le génie des artistes des siècles passés dans ce décor exceptionnel. « L’idée de réunir à l’occasion des journées européennes du patrimoine, le grand public – venu admirer le décor évocateur de l’hôtel Arturo Lopez – et nos clients potentiels acheteurs, a été couronnée de succès puisqu’elle s’est traduite par de beaux résultats lors de la vente aux enchères. Il s’agit selon nous d’une véritable rencontre “patrimoniale” autour d’un événement national soutenu par la municipalité de Neuilly. Nous sommes heureux de reconduire ce concept qui a fait son chemin depuis un an et dont l’identité va s’affirmer cette année et les suivantes. C’est la raison pour laquelle nous avons rebaptisé l’événement “Passion Patrimoine” », explique Sébastien Fernandes, directeur de la Communication chez Aguttes.

Ainsi dessins et tableaux anciens ont côtoyé une sélection d’objets d’art. Un projet de plafond du peintre du XVIIIe Jean-Baptiste Marie Pierre a également été mis en vente. Cette œuvre exceptionnelle représente Apollon entouré d’Aurore et des quatre saisons, l’un des mythes favoris des monarques, représenté sur l’un des plafonds du Château de Versailles.

Autres pièces présentées, une pendule en bronze Empire signée Thomire, une paire de sujets à décor cynégétique du XVIIIe siècle issue de la Manufacture du Duc de Villeroy à Mennecy, ou encore un cabinet indo-portugais XVIIe provenant de l’Etat du Gujarat…

 

hotel_arturo_lopez

 

La rencontre des « Contemporains »

Même lieu, autres styles, la vente dédiée au mobilier Design s’est également déroulée cette rentrée. A cette occasion, c’est une prestigieuse réunion d’œuvres du XXe siècle, environ 150 pièces issues du design français, italien, scandinave, américain, qui ont été présentées.

Certaines de ces pièces sont l’œuvre de l’architecte, collaboratrice de Le Corbusier et créatrice de mobilier de renom Charlotte Perriand, du maître-verrier et décorateur français Max Ingrand, de l’architecte suisse Pierre Jeanneret ou encore du designer danois Philip Arctander.

Le 9 décembre dernier, une nouvelle vente a été proposée par Aguttes au sein de l’Hôtel Arturo Lopez. « Un week-end à Bagatelle » a ravi autant les passionnés d’automobile de collection, de design, de montres et accessoires masculins que de vins et spiritueux. Élégantes, sportives ou vintage, les automobiles ont fait leur show dans la cour pavée de l’Hôtel.

Pour les Dandy chic, montres et horlogerie, bijoux et bagagerie de luxe était à leur portée.

Pour les collectionneurs de flacons et bouteilles, des grands crus étaient également en vente.

Enfin, pour les amateurs de design, les plus belles pièces ont été présentées cette fois dans les majestueux salons de ce site patrimonial de Neuilly ouverts pour l’occasion.